SAVOIE-FORTIFICATIONS



  
Menu • Avant propos • Cartographie • Ouvrages • Hommes • Actu • News • Liens • Contact • Livre d'Or 

Remonter

Statistiques :

Voici les statistiques des ouvrages du SF de Savoie, qui font suite à la liste des ouvrages.

Type Nombre Part Combe de Savoie Maurienne Tarentaise Remarques
Fort 15 28 % 7 5 3 dont 5 avec annexe
Redoute 2 4 % 0 2 0  
Batterie 11 22 % 6 1 4 dont 1 renforcée
Blockhaus 8 16 % 8 0 0  
Baraquements 9 18 % 0 4 5  
Baraques 6 12 % 0 6 0 dont 1 abri-caverne
Total Séré : 51 67 % 21 18 12  
 
GO 5 20 % 0 5 0  
Casemate 1 4 % 0 1 0 unique dans les Alpes
PO 6 24 % 0 2 4 type CORF
AP 7 28 % 0 6 1 type MOM
Abris 4 16 % 0 3 1  
Blockhaus 2 8 % 0 2 0 de la ligne de résistance
Total Maginot : 25 33 % 0 19 6  
 
TOTAL : 76   21 37 18  
PART :     28 % 48 % 24 %  
 
Altitude moyenne : 1 671 m Ne sont pas compris les blockhaus de la seconde position de résistance, les centraux téléphonique, et les fortifications légères de campagne !
Nombre de pièces : 328

Conclusion : On remarque que la ligne de défense Séré de Rivières était bien plus puissance en seconde ligne (Combe de Savoie), que sur les avant-postes. Ces derniers se contentaient des baraque-postes et de baraquements pour loger les troupes alpines, appuyées par un barrage de vallée.
A l'inverse, la Ligne Maginot privilégiait les barrages en tête des vallées (Bourg St Maurice, Modane), délaissant la seconde ligne. D'abord par ce que c'était le but de ses concepteurs de défendre le territoire au plus près de la frontière ; ensuite pour protéger les industries électrométallurgiques qui fournissaient une part considérable de l'acier français.
On notera la forte dominance de la Maurienne sur les autres secteurs, en partie du fait du tunnel ferroviaire du Fréjus. Un certain nombre d'ouvrages étaient spécialement dédiés à sa défense (Replaton, Rieux Roux). La longueur de la frontière sur cette vallée a nécessité un plus grand nombre d'ouvrages qu'en Tarentaise. La route du Mont Cenis est celle empruntée le plus souvent, au moins la plus connue. Enfin la Maurienne concentre une grande majorité des industries, ainsi que le barrage de Bissorte (1931 - 1936).

haut de page

    Retour Ouvrages.

Copyright © www.savoie-fortifications.com 2004-2010.
Tous droits réservés.